polo_m_le_heureux

Pendant l'insomnie, je me dis, en guise de consolation,
que ces heures dont je prends conscience,
je les arrache au néant, et que si je les dormais
elles ne m'auraient jamais appartenues,
elles n'auraient jamais existé.
[Emil Michel Cioran]

 

Apolo, mâle heureux
au milieu d'une tribu de 3 femmes